Menu

Toutes nos fiches

24
Lun, Juil

Typographie

Les assurances conseillées sont les assurances qui ne sont pas obligatoires en vertu d’une loi. Elles peuvent toutefois être obligatoires dans le cadre de certains contrats (exemple, le contrat de bail, l’emprunt hypothécaire...).

L’assurance incendie

fotolia_2739571_Subscription_L.jpg

L’assurance incendie ou assurance habitation rembourse les montants nécessaires au remplacement, à la réparation ou à la reconstruction de l’habitation et/ou de son contenu, en cas d’incendie.

De nombreux contrats élargissent les risques au vol dans l’habitation, aux dégâts des eaux, bris de vitres etc.

L’assurance incendie est généralement obligatoire pour le locataire de tout immeuble (maison, appartement voire même garage).

Elle est vivement conseillée aux propriétaires de tout immeuble, même si celui-ci est occupé par un locataire.

Le point crucial de l’assurance incendie est la détermination correcte de la valeur à assurer.

Si le locataire est tenu de contracter une assurance-incendie, le propriétaire est tenu, quant à lui, de placer des détecteurs d’incendie à divers endroits du logement. Sans ces détecteurs, les dommages peuvent être considérés de sa responsabilité.

Pour plus d’informations à ce sujet:

L’assurance vie

Dans un contrat d’assurance vie, deux garanties principales peuvent être assurées: le versement d’une certaine somme d’argent (un capital) en cas de décès de l’assuré avant la date terme du contrat (c’est le capital décès) et/ou le versement d’un capital au terme du contrat si l’assuré est en vie (c’est le capital pension).

L’assurance-vie est aussi une forme de placement: elle permet d’économiser et de faire fructifier des sommes tout en poursuivant un objectif à long terme: l’arrivée à l’âge de la retraite, un investissement immobilier, etc.

En Belgique, le vieillissement de la population et le faible taux d’activité des plus âgés entre autres rendent le financement du système de la pension légale plus compliqué. En effet, le système de sécurité sociale est financé principalement par les cotisations sociales versées à l’État fédéral par les travailleurs salariés et indépendants. Face aux difficultés de financement de la sécurité sociale et en particulier de son régime de pension, la population se sent de moins en moins protégée. De son côté, le gouvernement fédéral encourage chacun à souscrire une assurance vie ou une épargne pension pour compléter le système de pension légale. Des avantages fiscaux sont prévus: le contribuable peut déduire de l’ensemble de ses revenus une part des primes d’assurance verséestip.

Il existe diverses formules d’assurance vie. Mieux vaut donc s’informer avant de signer tout contrat.

Pour plus d’informations:

L’assurance familiale

L’assurance familiale est en réalité une assurance en responsabilité civile qui indemnise le dommage causé par un assuré à un tiers dans le cours de la vie privée, à condition que la responsabilité de l’assuré soit engagée.

Pour qu’une personne engage sa responsabilité, trois conditions doivent être réunies simultanément:
  • la personne doit commettre un fait ou négliger de poser un acte;
  • autrui doit subir un dommage;
  • le dommage subi par autrui doit être causé par le fait ou la négligence de la personne à qui il est demandé réparation.

Si ces trois conditions sont réunies, la personne dont la responsabilité est engagée est légalementtip tenue de réparer un dommage. La réparation est financière, or cette obligation légale peut donner lieu à des paiements de montants très importants. Dès lors, chaque personne a intérêt à souscrire une telle assurance car nul ne peut affirmer que jamais il ne pourrait causer un dommage à une autre personne.

Concrètement, la compagnie d’assurance prend en charge la réparation financière due à la victime par la personne assurée.

L’assurance familiale, parfois appelée assurance vie privée concerne donc les dommages causés à autrui au cours de la vie privée et non les dommages liés à l’exécution d’une activité professionnelle. Pour ces derniers, une assurance spécifique est conseillée aux travailleurs indépendants.

L’assurance familiale est utile et vivement conseillée aux personnes qui ont un (des) enfant(s) car le risque de dommages causés, même involontairement, par un enfant est relativement élevé. Elle est également conseillée à toute personne, même à celle qui vit seule: une négligence ou maladresse personnelles, un trottoir enneigé, un animal domestique... peuvent causer des dommages importants.

L’assurance automobile complémentaire

L’assurance automobile obligatoire dont il est question à la fiche "Les assurances légalement obligatoires" n’indemnise jamais les dégâts au véhicule du conducteur responsable de l’accident. Il existe à ce sujet une assurance spécifique non obligatoire qui peut être souscrite en complément de l’assurance obligatoire. Son but est d’indemniser les frais de réparation du véhicule assuré ou sa perte, que l’assuré soit ou non responsable du dommage, dans les cas prévus par le contrat.

Chaque compagnie d’assurance détermine librement le contenu et le tarif de cette assurance.

Généralement, les compagnies proposent deux contrats: une " Mini Omnium » ou une « Omnium complète".

La "Mini Omnium" (appelée aussi Multirisques) prévoit que la compagnie indemnise les dommages au véhicule à la suite d’un incendie (explosion, action de l’électricité), d’un vol, d’un bris de vitrage, d’un heurt avec des animaux ou à la suite de l’action des forces de la nature (par ex. inondation, tremblement de terre, grêle, tempête…).

"L’Omnium complète » ajoute aux garanties prévues par la « Mini Omnium" tous les dégâts suite à un accident et au vandalisme.

L’Omnium complète est conseillée pour les véhicules neufs mais ne se justifie pas nécessairement pour un véhicule déjà ancien et en mauvais état.

Il est aussi important de bien avoir à l’esprit les durées de garantie de réparation inscrites dans le contrat d’achat du véhicule : des pièces peuvent être sous des périodes de garanties différentes. Il est parfois bon de croiser les deux contrats (achat et assurance) durant les premières années d’achat du véhicule.

L’assurance rapatriement

Une maladie ou un accident à l’étranger peuvent rendre un rapatriement nécessaire. Les frais de ce rapatriement sont parfois assez élevés. Certaines compagnies d’assurance proposent une assurance-assistance qui peut intervenir dans ce genre de circonstances.

attention Attention; le rapatriement sanitaire – nécessité par des problèmes physiques importants – peut également être pris en charge par la mutuelle de la personne concernée, dans le cadre de l’assurance libre complémentaire qu’elle organise. Une assurance-assistance est donc surtout utile pour organiser un rapatriement qui n’a pas de caractère sanitaire: exemple, un retour pour assister aux funérailles d’un proche. La mise en œuvre de ces assurances/mutuelles nécessite de respecter des procédures et formulaires avant le départ à l’étranger pour que tout fonctionne bien si besoin, une fois à l’étranger. Il est important d’y être attentif.

Dans cette fiche